Un des avantages du bois sur le plastique est que l'on peut modifier légèrement la coque d'un modèle à l'autre, ce qui permet d'améliorer les performances à chaque nouvelle unité.
Les ajustages sont précis, les finitions exemplaires. Sept essences de bois sont employées iroko pour les pièces maîtresses, la fausse étrave et le plancher, chêne pour les varangues, acacia pour les membrures ployées et la barre, acajou pour le bordé, les barrots de pont, les hiloires et les sièges de barreur, assamela pour le râtelier de drisses, contre-plaqué marine de 7 mm pour le pont, pin d'Oregon pour les espars. La moindre tête de rivet est coiffée d'un tapon, le bordé bénéficie de huit couches de vernis !

 


La construction BOIS:
Pour que le bateau dure longtemps, il faut parfaitement soigner les ajustages. C'est ça qui fait la solidité d'une coque. Pas un poil de jeu, de toutes petites coutures, des barrots bien ajustés en queue d'aronde, bien fixés, rien ne peut plus jouer. Les pointes et les vis n'y feront rien si l'ajustage n'est pas parfait ! Ce qui compte, avant tout, c'est de bien choisir le bois. Il ne faut le travailler que lorsqu'il est parfaitement sec(...Lire la suite)


Les bateaux Jézéquel:
Liste des navires construits par le chantier JEZEQUEL de Saint-Awawa(1953) à la Licorne(2006) (...Lire la suite)


L'architecture:
Que ce soit à partir d'une demi coque, d'un gabarit, d'un plan sur calque ou des dernieres technologies 3D, un bateau né d'abord dans l'esprit de l'architecte.(...Lire la suite)


haut de page